Le Chanchèze est une vallée morne et peuplée de rats.On y accède par une route bordée de tas de pierres. Vers le milieu de la vallée s’élève le temple de Graal Flibuste. Désolation et puanteur. Les cadavres de rats jonchent le sol, les squelettes de rats croustillent sous le pied. Le temple s’élève au milieu de cette charogne. Graal Flibuste, roman, 1955

Voilà cette histoire je n’y comprends rien, c’est quelqu’un qui m’a dit : « Tu devrais la raconter », je ne me souviens plus qui, peut-être moi, je mélange tout le monde, … c’est vrai des fois dans la rue quand on me présente une personne je fais tellement attention, j’ai la même figure que cette personne et l’ami qui me présente ne sait plus si c’est moi ou l’autre, il me laisse me débrouiller.

Mahu ou le matériau, roman 1952.

c’est vrai des fois dans la rue quand on me présente une personne je fais tellement attention, j’ai la même figure que cette personne et l’ami qui me présente ne sait plus si c’est moi ou l’autre, il me laisse me débrouiller. Mahu ou le matériau, roman 1952.
Je veux dire la crasse de mon esprit. Car j’ai un esprit. Un esprit qui s’encrasse. J’ai renoncé aux curetages. On n’a plus envie de bouger. A partir d’un certain âge on n’a plus envie de bouger. Je veux dire toujours l’esprit, mais c’est la même chose. On s’habitue. On trouve des coins. On se pelotonne. On se caresse les genoux.

Baga, roman, 1958

La fille du cordonnier est morte. L’enterrement a eu lieu jeudi dernier. Il y avait la famille et quelques personnes. Madame Chinze, la mère, était recouverte d’un crêpe noir, on ne voyait rien d’elle et c’était tant mieux.
Le fiston, roman 1959